Accueil Société Médias publics/Gabon Télévision: Le Syprocom annonce une grève au lendemain de la...

Médias publics/Gabon Télévision: Le Syprocom annonce une grève au lendemain de la nomination d’un nouveau DG

PARTAGER
©DR.

L’assemblée générale tenue le 2 octobre dernier  à la maison George Rawiri, siège de Gabon Télévision, a permis de remettre sur la table, les principales revendications des membres du Syprocom, dont la non prise en compte par la hiérarchie, a mis de l’huile sur le feu : le déclenchement d’un mouvement de grève ce 3 octobre.

  Que de la musique ce matin sur les antennes de Gabon 1ère et les ondes de Radio Gabon. Le Syprocom a mis sa menace à exécution, en lançant un mouvement de grève depuis ce jeudi 3 octobre.

Les raisons sont claires, La redevance audiovisuelle et cinématographique destinée aux communicateurs mise en place depuis 1992 et dont l’objectif était entre autre, d’améliorer les conditions de vie et de travail des agents de Radio Gabon, Gabon Télévision et ceux de l’Igis d’une part,  et les bénéfices tirés de la publicité et des communiqués d’autre part, n’arrivent plus aux ayants droit depuis 2017, date à laquelle «  les dirigeants n’ont plus fait le compte rendu aux travailleurs », s’est indigné Olivier Makaya le Président du (Syprocom) syndicat   des professionnels de la communication.

Après 16 jours de préavis de grève, « c’est le statu quo, la base a convoqué une assemblée générale à l’issue de laquelle, l’entrée en grève a été votée ». Mais en bon légaliste, « le Syprocom va offrir un service minimum par ce qu’il est de son devoir d’en assurer un», a ajouté le Président du Syprocom.

Quelle direction a donc toujours prise la redevance audio visuelle pour ne parler que d’elle ? Quoi qu’il en soit, le Syprocom est déterminé à passer à la vitesse supérieure par la grève qui depuis ce matin, est déclenchée. Un mouvement de grève qui intervient au moment où de sérieux bouleversements sont faits au sein de la Direction Générale de Gabon Télévision. Le conseil des ministres tenu mercredi 02 octobre dernier, a donné lieu à la nomination d’un nouveau directeur général, en la personne de Sylvain Abessolo, qui remplace Sébastien Ntoutoume, resté en fonctions pendant un an seulement

JB

PARTAGER