Accueil Société Médias/ OPAM : un an déjà et toujours pas récépissé

Médias/ OPAM : un an déjà et toujours pas récépissé

PARTAGER
Guy Pierre Biteghe président de l'Opam/DR.

Créée il y a tout juste un an, l’organisation patronale  des médias, fustige l’attitude des autorités du ministère  de l’intérieur,  qui n’ont toujours pas délivré le récépissé de cette organisations qui regroupe une vingtaine de médias privés dans le pays.

A l’occasion de sa première bougie, Guy Pierre Biteghe, le président de l’Opam, a donné de la voix dans les colonnes de nos confrères de Moutouki. Si le patron de l’hebdomadaire Le Mbandja est revenu sur les contours de la création de cette organisation qu’il préside depuis sa création le 30 juin dernier, il n’a pas été avare de mots s’agissant de la liberté de la presse au Gabon ces dernières années. Il a pointé un doigt accusateur sur deux personnalités dont Jean François Ndongou, ancien président du CNC et Alain Claude Billie-bi-Nzé, ancien ministre de la communication, aujourd’hui ministre des sports. 

Pour Guy Pierre Biteghe, « ces deux hommes n’ont pas laissé de bons souvenirs dans le milieu de la presse ». Profitant de cette tribune, Guy Pierre Biteghe  s’étonne du fait qu’un an après sa création, les instances du ministère de l’intérieur n’ont toujours pas délivré le récépissé de l’Opam. 

Pourtant, à en croire le patron des patrons des entreprises de presse, tous les documents avaient été déposés à cet effet «Ce qui nous inquiète c’est le fait que un an après, le ministre de l’Intérieur s’est assis sur notre dossier. Même un simple accusé de réception ne nous a jamais été adressé. La seule preuve dont nous disposons c’est la lettre de décharge que nous gardons jalousement», a déploré  Guy Pierre Biteghe.

Soulignons qu’à l’occasion d’un  an d’existence, un déjeuner de presse interne autour du thème:  »L’importance d’une organisation patronale des médias dans le contexte gabonais » est prévu ce vendredi à l’hôtel Radisson Blu.

PARTAGER