Accueil Société Médias : Maximin Mezui enlevé et relaxé

Médias : Maximin Mezui enlevé et relaxé

PARTAGER
(c)internet;

Le directeur de publication de l’hebdomadaire Satirique La Une, a été interpellé en fin de matinée au Boulevard Triomphal par les éléments du B2.

Maximin Mezui, le directeur de Publication de l’Hebdomadaire Satirique la Une, a été interpellé ce vendredi par les éléments de la direction générale de la contre ingérence, communément appelée B2. Il y a été ensuite conduit pour y subir un interrogatoire serré.

Le patron du journal, qui reconnaît qu’il n’a pas été torturé, a été interrogé sur un article au vitriol contre la première dame, dans son édition de ce jeudi. L’article consacré à Sylvia Bongo, l’épouse du chef de l’Etat, a fait la une de l’édition.

M. Mezui a ensuite été relaxé après sa déposition.

PARTAGER