Accueil Société Médias : La loupe interdite de paraitre pour un mois

Médias : La loupe interdite de paraitre pour un mois

PARTAGER
DR.

L’hebdomadaire la Loupe du groupe de presse Oloumambe dont font partie  l’Aube et Moutouki, vient d’être frappée d’une suspension d’un mois par la Haute Autorité de la communication, l’organe régulateur des médias au Gabon.

C’est la deuxième suspension prononcée par  la Haute autorité de la communication depuis sa mise en place il y a moins de trois mois. Après le média audiovisuel, Média+ qui avait écopé d’une suspension d’un mois, avant que celle-ci soit levée, le tour est revenu à l’un des hebdomadaires du groupe Oloumambé, La Loupe, de subir une suspension d’un mois de la Haute autorité de la communication, que dirige Raphael Noutoume Nkoghe.

A en croire la décision de l’instance de régulation des médias au Gabon, la parution de La Loupe de la semaine n’a pas respecté le principe de la déontologie et le respect de la dignité humaine. Avec pour titre «voici les parasites de la République», la Loupe a illustré sa une avec les photos du président de la République, son vice président, la présidente de la cour constitutionnelle et celle du Sénat.., pour la HAC, ce titre constitue une incitation à la haine et un manquement grave aux dispositions de l’article 87 du code de la communication.

Mais pour les responsables de ce média, dont son rédacteur en chef, Orca Mouelé, il y aurait été mieux que la HAC, convoque les responsables que de prendre la décision de suspendre pour un mois un hebdomadaire, sans avoir entendu le responsable de la rédaction.

PARTAGER