Accueil Société Les transporteurs du Gabon lancement de la caravane ’’CPI ‘’

Les transporteurs du Gabon lancement de la caravane ’’CPI ‘’

PARTAGER
Jean Robert Menié/©DR

Cette caravane de la Coalition des Transporteurs Terrestres du Gabon, initiée depuis quelques jours à Libreville, vise à interpeller les autorités sur le phénomène du racket qui prend des proportions inquiétantes dans notre pays.

Pour le Président de la Coalition des Transporteurs Terrestres du Gabon, Jean Robert Menie : « A défaut de faire grève pour ne pas perturber le déroulement  des examens scolaires de fin d’année de nos enfants, nous allons assiéger les locaux de tous les ministres concernés par les tracasseries policières et routières, de la hausse exponentielle et récurrente du carburant pour un corps à corps jusqu’à ce que les solutions idoines soient trouver. Cette Caravane de pression intense (CPI) va aussi s’étendre à la Cour Constitutionnelle, au Senat et à l’Assemblée Nationale », a expliqué le président du Syktteg.

A savoir qu’à l’issue de son Assemblée Générale tenue le 5 mai 2019 dernier, à Libreville, la Coalition des Transporteurs Terrestres du Gabon avait menacé d’entamer une grève d’avertissement de 5 jours, afin de laisser un mois d’observation au gouvernement pour que les maux qui minent le secteur du transport routier soient définitivement enrayés. Mais au terme de cet ultimatum, des séances de travail se multiplient entre les différents ministères incriminés : (Défense Nationale, Intérieur, Transport, Hydrocarbures, et Travaux Publics) et les Transporteurs Terrestres.

Des tractations qui déboucheront certainement sur une issue heureuse.

PARTAGER