Accueil Société Justice : le Synamag toujours en attente du départ du ministre

Justice : le Synamag toujours en attente du départ du ministre

PARTAGER
(c)gabonreview.

Le syndicat national des magistrats du Gabon ne recule pas face au ministre de la justice gardes des sceaux, Me Francis Nké Ndzigue, dont il exige le départ sans condition.

La grève lancée par le Synamag le 14 décembre dernier, pourrait connaitre une autre tournure les jours avenirs. Et pour cause, le Synamag envisage de mettre fin au service minimum et de procéder à une marche. Me Nkéa Ndzigue, est-il besoin de le rappeler, avait traité les magistrats de ‘’corrompus’’ en présence de la presse.

Il n’y a donc pas un doute que pour le Synamag, c’est le ministre de la justice qui est à l’origine de cette paralysie que connait le secteur judiciaire. Pas d’éviction de Nkéa, pas de reprise du boulot, indiquent les membres dudit syndicat.

Une situation qui perdure et qui dérange le chef de fil du Synamag, Germain Ella Nguema, qui n’ pas manqué de dénoncer, à nouveau, l’attitude des autorités sur cette question. ‘’Ce qui est dommage, c’est que certains voudraient sauver le ministre au péril de l’année judiciaire. Le service public de la justice est plus important que le ministre de la justice. Si nous n’obtenons pas gain de cause, nous allons passer à la vitesse supérieure. Nous allons envisager d’arrêter le service minimum. Pourquoi ne pas faire une marche de protestation ? Nous envisageons toutes les possibilités», a décrié le leader syndical.

Autant dire que la sérénité n’est pour demain dans l’appareil judiciaire.

PARTAGER