Accueil Société Journée de rayonnement au Camp de Gaulle: Un tournoi pour aider le...

Journée de rayonnement au Camp de Gaulle: Un tournoi pour aider le sport

PARTAGER
Photo de famille avec les finalistes/pyramidmédigabon.

Les militaires français au Gabon, ont organisé une journée de rencontre sportive destinée à fédérer tout le monde autour du sport, mais aussi à découvrir les infrastructures au sein du Camp de Gaulle.

Le Camp de Gaulle de Libreville a abrité ce 7 Avril, une journée de rayonnement, destinée à fédérer le plus de monde possible, mais surtout de réunir des clubs de sport gabonais autour de plusieurs activités sportives. « Parce que l’hospitalité de la communauté gabonaise, n’est pas un vain mot. Il nous a semblé que c’était une bonne façon de faire partager nous aussi notre hospitalité à nos enfants, nos jeunes. Une manière de leur permettre de pouvoir jouer ensemble, partager des moments ensemble et surtout de profiter des installations qu’offre le Camp de Gaulle. Pour nous, ce tournoi est une réussite, car chacun a pu donner le meilleur de lui-même, dans un bon esprit de camaraderie. C’est exactement dans cet esprit qu’on voulait créer cet événement pour sa deuxième édition»,    a indiqué le Général Charles de Kersabiec, Commandant des Éléments français au Gabon.

Au cours de cette journée, plusieurs tournois, dans des disciplines différentes, ont été organisés. Le but étant, selon les organisateurs de l’événement, de pouvoir récolter suffisamment de fonds qui serviront à l’achat de matériels de sport. Et qui seront par la suite redistribué aux différents clubs de sport gabonais présents à cette journée de rayonnement. «L’innovation pour cette deuxième édition est que contrairement à l‘année précédente, où nous avions tout juste une association vers laquelle ont donnait les fonds, cette année, on a décidé justement de ne pas donner seulement à une association en particulier. On a décidé de donner les fonds à tous les clubs présents à cette journée. Une manière d’offrir davantage de choses à plus de monde. Pour ce faire, tout le monde contribue tant financièrement que physiquement en participant à différents challenges, comme par exemple le défi rameur qui permet de récolter au final plus de fonds. Le but du jeu est vraiment de pouvoir faire en sorte que les jeunes, les enfants, les adolescents, puissent continuer à faire du sport au quotidien, avec des équipements plus modernes, agréables et surtout neufs»,  a déclaré, à son tour, le Capitaine Sévérine Petitgas.

Une deuxième édition particulièrement réussie. Et qui a permis aux visiteurs de pouvoir découvrir les infrastructures sportives  du Camp de Gaulle de Libreville.

Daisy Ntongono

 

PARTAGER