Accueil Société Journée de la femme : Non aux violences sur les femmes

Journée de la femme : Non aux violences sur les femmes

PARTAGER
Les officiels lors de la cérémonie d'ouverture de la journée de la femme/©Gabonreview.

La célébration jumelée des journées internationale et nationale de la femme a débuté le 16 avril dernier avec pour thème «  la promotion des droits socio-économiques des femmes ».

Célébrées comme une occasion de promotion de droit tous azimuts de la femme, les manifestations ont débuté le 16 avril dernier à Libreville.  C’est le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekalé qui a lancé officiellement les manifestations. Pour ce dernier, cette journée est la consécration de la prise en compte de l’approche genre, dans l’élaboration des politiques publiques du Gabon. L’un des acteurs de cette journée, le ministère en charge de la Décennie de la femme, Estelle Ondo a laissé entendre que : « Cette journée est l’occasion de mettre en lumière les causes profondes qui entravent l’évolution de celles-ci dans tous les domaines de la vie sociale, économique et politique.

Toutes les interventions ou presque ont été axées sur l’autonomisation de la femme, mais aussi et surtout sur sa prise en compte dans les sphères décisionnelles, à travers l’approche genre. Stephan Jackson, coordinateur résident des Nations Unies, lui a réitéré l’engagement de son institution à accompagner les Gabon dans la poursuite des trois grands axes prioritaires que sont : l’autonomisation des femmes gabonaises ;  l’accroissement de la participation et la représentation des femmes gabonaises dans la vie politique de leur pays, enfin la lutte contre la violence faite aux femmes et de toute autres formes d’inégalités et de justice à leur égard.

PARTAGER