Accueil Société ITO : les vacations payées à la tête du client

ITO : les vacations payées à la tête du client

PARTAGER
Le siège social de ITO/©DR

Le couvercle  pourrait sauter d’ici peu à l’institut de technologie d’Owendo, où certains enseignants indiquent rentrer en mouvement de grève, si la direction de cet établissement ne met  pas au clair son mode de distribution de vacations.

Rien ne va plus à l’institut de technologie d’Owendo (ITO) un établissement sous tutelle du ministère de la formation professionnelle. En tout cas, les informations qui y parviennent ne sont pas rassurer l’ensemble des élèves et les autres usagers de l’établissement. Et pour cause, un problème de grisbi est venu s’agripper au lot de difficultés que rencontre cet institut qui va bientôt souffler sa 10è bougie.

Il s’agit d’une magouille mise en place par certains enseignants et les responsables de l’établissement, indique le journal l’Aube paru le lundi 27 janvier dernier. En effet, notre confrère fait état d’une augmentation des heures de cours, avec pour ambition de toucher plus de gain. C’est en tout cas, l’œuvre découverte il y a quelques jours dans cet établissement par certains enseignants, qui ont vu leurs collègues touché des enveloppes exorbitantes.

Le personnel et autres enseignants heureux bénéficiaires de cette magouille d’une autre époque, il s’agit des administratifs pourtant déjà en retraite, mais dont les noms y figuraient dans liste de bénéficiaires. On pointe au aussi du doigt aux enseignants dont les absences sont régulières en cours. Conséquence, cette manière de faire a mis une partie des enseignants réguliers en cours dans une colère noire. Car ne trouvant pas leurs noms sur liste de bénéficiaires, ou plutôt ont touchés des sommes bien moins que celles perçues par leurs collègues.

C’est l’un des points qui pourrait provoquer l’ire dans cet établissement plutôt connu pour sa rigueur au travail et ses résultats.

Lucka Martial

PARTAGER