Accueil Société Interdiction de vente d’eaux en sachet : Une décision qui a du...

Interdiction de vente d’eaux en sachet : Une décision qui a du mal à être respectée

PARTAGER
DR.

La décision d’interdiction de vente de sachets d’eau prise par le  gouvernement,  à travers le territoire national, a du mal à être suivie. Nombre de vendeurs  à la sauvette et épiciers semblent ne pas respecter celle-ci, foulant ainsi au pied cette décision des autorités gabonaises.

La décision  du ministre de l’Economie , de la Prospective  et de la Programmation du Développement, Régis Immongault  Tantagani, parue dans un communiqué , le 26 février dernier, sommant les opérateurs économiques, importateurs, producteurs locaux et distributeurs de l’eau en sachet , de les retirer du circuit de distribution et commercialisation, semble être tombée dans des oreilles de sourds. Et pour cause, ces eaux sont toujours présentes sur le circuit de distribution.  Certaines épiceries situées dans les quartiers populaires de Libreville continuent bel et bien à les écouler, pourtant certains détaillants ont pris la mesure de cette décision en  la respectant tout simplement.

La Direction Générale de la Concurrence et de la Consommation(DGCC) diligentée pour surveiller l’effectivité de cette mesure, semble  être submergée par cette situation, puisqu’elle est toujours d’actualité.

Emmanuela Makeghele

PARTAGER