Insécurité à Libreville Le mausolée Léon Mba visité par les malfrats

Insécurité à Libreville Le mausolée Léon Mba visité par les malfrats

515
1
PARTAGER

Les hommes inconnus se sont infiltrés dans l’enceinte du mausolée du père de l’indépendance posant ainsi, sur leur passage, des actes de vandalisme.

Situé en plein cœur du centre ville de la capitale, le mausolée du premier président gabonais, Léon Mba Minko Mi Edang, a récemment reçu la visite des personnes peu recommandables. En effet, des malfrats n’ont pas trouvé mieux que de poser des actes de vandalisme, à la limite de l’acceptable. D’ailleurs, à l’entrée, on peut observer que des vitres des portes et fenêtres ont été caillassées.

Pour n’avoir pas eu accès à l’intérieur du mausolée, nous n’avons pu mesurer l’étendue des dégâts, ni les biens emportés. Et pourtant, ce monument n’a que pour objectif de faciliter aux touristes, élèves, étudiants et autres chercheurs de faire une idée sur la vie du premier président du Gabon.  Cet acte pousse à se poser cette question : pourquoi ne juge-t-on pas utile d’affecter des agents des forces de sécurité sur les lieux pour sécuriser ce joyau architectural ? Comme c’est le cas à Franceville, où le mausolée Omar Bongo Ondimba est gardé par la Garde Républicaine (GR) ?

Y aurait-il une différence de considération entre les deux anciens présidents défunts ?

TE

Facebook Comments

1 COMMENTAIRE