Immatriculation des taxis à Libreville, Owendo et à Akanda La galère...

Immatriculation des taxis à Libreville, Owendo et à Akanda La galère des usagers

264
0
PARTAGER
DR.

Depuis quelques mois,  les différentes municipalités de la capitale ont lancé l’opération d’immatriculation des taxis pour l’année 2017. Une opération  qui pénalise   et perturbe depuis quelques semaines les activités économiques.

.
Absence de taxis, saucissonnage des trajets, et augmentation du coût du transport : tel est le nouveau calvaire  des usagers depuis que  les différentes municipalités de Libreville, Owendo et Akanda ont lancé leur opération. En partenariat avec Gabon Telecom, pour ce qui concerne Libreville, c’est  plus de 1 8000 vignettes qui vont être distribuées dans les différentes municipalités de la capitale, pour tout type de véhicules de transport en commun. Pour cette nouvelle phase d’immatriculation, plusieurs taximan, au regard de la pression exercée par la municipalité, auraient opté pour  l’augmentation des prix du trajet. Toute chose qui pénalise sérieusement les usagers depuis quelques semaines. Des usagers qui ne savent plus à quel saint se vouer chaque matin, pour se rendre à leur lieu  de travail.  Michel Mba, agent dans un ministère de la place ne comprend pas les raisons pour lesquelles, les taximan font payer la facture au peuple. «  Nous ne sommes pour rien dans cette affaire, si la Mairie exige qu’il faut que les taximan puissent avoir des nouvelles  immatriculations. Ce n’est pas normal,  qu’ils  augmentent  les prix des trajets. Cela n’a vraiment pas de sens.» dit-il, furax.

Une situation déplorable qui vient remettre sur la table  le problème du transport dans le pays, et surtout la nécessité de trouver des solutions idoines aux problèmes auxquels est confrontée la société gabonaise de transport (SOGATRA). Une entreprise dont les employés enregistrent à ce jour, plusieurs mois d’arriérés de salaires.

ADN

 

 

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE