Guerre ouverte entre médias publics

Guerre ouverte entre médias publics

159
0
PARTAGER

La situation est plus que délétère au sein du groupe de média de service public ‘’Gabon Télévision’’, où les agents des chaines publiques que sont ‘’Gabon Télévision’’ et ‘’Gabon 24’’ ne regardent plus vers la même direction.  Et avec la confirmaion aux fonctions de ministre de la Communication d’Alain Claude Bilie By Nzé, la situation risque de s’empirer. .

Dans les couloirs, sans que nul ne s’en aperçoive, Gabon Télévision et Gabon 24 se livrent une guerre sans merci. L’abcès a dernièrement été percé par la dernière née des chaînes publiques ‘’Gabon 24’’. Dans un reportage diffusé sur ses antennes, Gabon 24, dont le  mentor est Alain Claude Billie By Nzé, accuse Gabon Télévision, notamment, son personnel, de ne plus travailler d’une manière convenable, au point de laisser Gabon 24 faire le sale boulot.

 Il est reproché à Gabon Télévision de ne pas vouloir reprendre ses programmes habituels. Aujourd’hui, seul le journal télévisé est diffusé sur cette chaine qui sert en longueur de journées des documentaires. Ce qui n’est du tout pas le cas de Gabon 24. Qui, depuis sa création, s’est mise à faire la propagande d’Ali Bongo. Du coup, cette nouvelle chaine est devenue le ‘’chouchou’’ du régime. Quant à Gabon Télévision, elle est simplement mise aux oubliettes. Une attitude que dénoncent ses agents qui ont décidé de ne plus rien faire.

Rappelons que Gabon 24 qui doit être sous la tutelle de Gabon Télévision, et donc sous la supervision de Mathieu Koumba, est dirigée de mains de maître par l’inoxydable Alain Claude Bilie Nze, qui en plus d’être ministre de la communication, vraisemblablement est directeur des Editions, des programmes des ressources humaines… En un mot, il est l’alpha et l’oméga d’une chaîne qu’on a vanté les mérites à sa création..

Avec la confirmation aux fonctions de ministre de la communication, ce conflit ne risque pas de perndre fin. Certaines informations laissent croire que le tout nouveau ministre d’Etat risque de faire sauter certains responsables de Gabon Télévision au profit de ‘’ses produits’’.  Il ne serait pas étonant de voir certaines figures de Gabon 24, aux postes de responsabilités à Gabon Télévision. Wait and see.

Boris Biyoghe

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE