Accueil Société Gestion des infrastructures sportives et culturelles : le personnel de l’ANAGEISC broie...

Gestion des infrastructures sportives et culturelles : le personnel de l’ANAGEISC broie du noir

PARTAGER
DR.

Plus rien ne va au sein de cette entité qui gère depuis un moment les manifestations culturelles et sportives dans le pays. Le personnel en colère, enregistre trois mois de salaires impayés.

La colère est montée d’un cran tout dernièrement à Angondjé, siège social de l’Agence nationale de gestion et exploitation des infrastructures sportives et culturelles. Raison de cette situation désolante, le personnel réclame de la part de la hiérarchie, le paiement de trois mois de salaires. Il faut dire que cette entité est sous la tutelle du ministère des sports et des loisirs et en principe de la culture.  

Face au mutisme des responsables, qui se trouvent aussi dans la même situation, le personnel a mis sa colère exécution, en barricadant les voies principales de la rentrée du stade d’Angondjé dans la commune d’Akanda, ainsi que celles de Nzeng Ayong dans le sixième arrondissement de Libreville.

Ce n’est pas tout. Outre les émoluments qui posent problème, le personnel  de l’ANAGEISC veut une clarification quant à la situation administrative de cette entité. 

L’ANAGEISC avait été mise en place dans la fièvre de l’organisation des coupes d’Afrique des Nations organisées par le Gabon.

PARTAGER