Accueil Société Gabon: bruits de grève à l’EPCA

Gabon: bruits de grève à l’EPCA

PARTAGER
Les stagiaires en attente de leurs diplômes /©DR

Les stagiaires de l’école de préparations aux carrières administratives (EPCA) et la direction générale de cette Ecole ne s’accordent plus les violons. Et pour cause,  le retard accusé par l’administration depuis un an concernant  la remise des diplômes de fin de formation.

Le couvercle va à nouveau sauter dans quelques jours, si les responsables de l’Ecole de Préparation aux carrières Administratives (EPCA) ne procèdent pas à la remise des diplômes de fin de formations des stagiaires. Pourtant, il y a plus d’un an, prenait fin leur formation, ainsi que les stages dans dans les administrations.

 Une situaton qui serait du goût des stagiaires, tant externes et que les internes, qui piaffent d’impatience, certains pour des affectations, les  reclassements pour d’autres. Au moment où, nous mettions sous presse, ils menacent de monter ay créneau pour fustiger cette attitude voulue et entretenue, selon eux par la tutelle de cet établissement.

Une colère qui a davantage pris forme, depuis le 07 novembre dernier, date de la nomination de Guy Benjamin Ndounou, directeur sortant de l’EPCA,  aux  fonctions de directeur général du centre des œuvres universitaires(CNOU).

Mais du côté de la hiérarchie de l’EPCA, le retard accusé, serait dû au calendrier chargé du ministre en charge de fonction publique.   « le Ministre de la Fonction Publique devrait instruire le nouveau  DG, afin qu’il y ait un suivi du dossier de la remise des diplômes », affirment les responsables de l’école.

 Des affirmations qui ne semblent  pas trouver l’assentiment des stagiaires,  estimant que la remise des diplômes   a trop pris  du retard et que certains parmi eux ne peuvent plus supporter cette situation. « Nous voulons simplement nos diplômes, qu’ils gardent leur cérémonie et les cotisations », a affirmé un stagiaire très remonté.

La  situation est donc devenue  très compliquée pour  les stagiaires de l’Ecole de Préparation aux carrières administratives, ces derniers espèrent désormais que, le ministère de tutelle  va réagir pour éviter un mouvement d’humeur au sein de cette école d’administration.

PARTAGER