Accueil Société Gabon/Averda : où sont passés les bacs à ordures ?

Gabon/Averda : où sont passés les bacs à ordures ?

PARTAGER
Une vue de l'insalubrité à Libreville en même le sol/©DR.

En arrêt d’activités depuis le début du mois d’août dernier, en raison de factures impayées qui s’élèvent aujourd’hui à 20 milliards de FCFA, la société Averda a décidé de cesser définitivement ses activités au Gabon. Conséquence : Libreville n’a plus de bacs à ordures.

 Libreville et ses environs croupissent depuis cette annonce dans une insalubrité qui n’a pas de nom. Avec des mois d’impayés de salaires, le personnel de cette société de ramassage d’ordures est en grève. Cette situation qui, au début, n’était qu’une rumeur, vient de se vérifier sur le terrain avec l’absence des bacs à ordures made in Averda. Situation, s’il en était besoin, de la fermeté d’Averda pour entrer en possession de son dû avant toute autre forme de négociation.

Devant un tel dilemme, les populations sont contraintes de jeter les ordures à même le sol. Conséquence : les déchets et autres sachets volent dans toute la ville, enlaidissant encore un peu plus l’image de la cité. Il n’est pas exclu que cette situation entraine un problème de santé publique, à la vue des montagnes d’immondices qui sont visibles dans plusieurs quartiers de Libreville.

Remise sur les rails, dans le cadre du plan d’urgence, Clean Africa peine à trouver une solution durable face à ce serpent de mer. Que peut-elle bien faire avec l’absence des bacs à ordures ? Là est toute la problématique.

Il serait temps que l’Etat, à l’origine de la décision d’Averda de suspendre ses activités, prenne des mesures draconiennes pour résoudre ce désagrément.  Peut-être attend-on la déclaration d’une pandémie, pour voir les choses bouger.

PARTAGER