Accueil Société Front social/ Grève dans la Justice: Le synamag persiste et signe

Front social/ Grève dans la Justice: Le synamag persiste et signe

PARTAGER
(c)gabonreview.

Le bureau du syndicat national de la magistrature (synamag), a animé un point de presse ce mardi pour faire une importante communication sur son mouvement de grève qui paralyse l’activité judiciaire depuis le mois de décembre. A savoir: sa rencontre avec Emmanuel Issozet Ngondet qui a annoncé la prochaine déclaration du ministre Francis Nkéa, ministre de la justice.

Deux mois après l’entame de son mouvement de grève, le bureau du syndicat national de la magistrature (synamag), a été reçu par le premier ministre le 05 février dernier. Réunion au cours de laquelle, les syndicalistes ont exprimé leur volonté de reprendre le chemin des juridictions. Au sortir de celle-ci, le premier ministre leur a promis une déclaration imminente du ministre Francis Nkéa Ndzigue. Déclaration qui déterminera de la suite de ce mouvement qui continue à paralyser l’activité judiciaire au Gabon.

Rappelons que depuis le 13 décembre 2017, l’assemblée générale du Synamag avait décidé à l’unanimité des voix, d’observer une grève générale illimitée jusqu’au départ, sans condition, de leur ministre de tutelle, Francis Nkéa Ndzigue. Décision motivée par plusieurs raisons : « les propos désobligeants de ce dernier, qu’il avait tenus à l’endroit des magistrats en les qualifiant de ‘’ corrompus’’. De plus, il avait faussement accusé le président du Synamag d’avoir tenté de lui soustraire de fortes sommes d’argent contre un prétendu silence. Sans oublier qu’il avait ouvertement accusé un juge d’instruction d’avoir reçu d’un inculpé des fortes sommes d’argent contre sa mise en liberté » a affirmé Germain Ella Nguema, président du Synamag.

Le Syamag est désormais suspendu à la déclaration imminente du ministre de la justice, comme promis par le premier ministre.

PARTAGER