Accueil Société Front social : BGD : l’heure à la grève ?

Front social : BGD : l’heure à la grève ?

PARTAGER
DR.

La banque gabonaise de développement pourrait connaitre des moments tumultueux. A en croire une note signée du syndicat de cet établissement bancaire, le personnel, pour des raisons d’impayés de salaires, menace de rentrer en grève.

Le Synab, c’est le nom du syndicat, il vient de saisir le ministre de l’économie Régis Immongalt Tantagani. Raison, le dépôt d’un prévis  de grève du personnel de la Banque gabonaise de développement, ce conformément aux articles 342, 346 ; 349 du code du travail. Celui-ci devrait en principe prendre fin le 23 mars prochain et sonné le début de la grève dans cet établissement bancaire.

Selon le Synag BGD, les points de revendications sont entre autres, le paiement des salaires en intégralité, le paiement des précomptes et la situation de la BDG. «  Face au règlement sporadique des salaires depuis plusieurs mois, au non règlement du précompte et au silence des actionnaires  de l’institution, nous avons été saisis par le personnel  de la banque, qui a décidé  de se mettre en grève pour une durée illimitée dans l’attente  des résolutions des points évoqués ».

Aussi, profitant de cette correspondance, le syndicat exige dans l’immédiat une rencontre entre le ministre et les délégués du personnel, sans quoi le couvercle risque de sauter à la BGD.

PARTAGER