Accueil Société Fait divers/ Un faux agent municipal pris la main dans le sac

Fait divers/ Un faux agent municipal pris la main dans le sac

PARTAGER
La mairie de Libreville/©DR

Un « faux » Agent municipal pris en fragrant d’élit  au niveau du carrefour du ministère des affaires étrangères, alors que ce dernier rackettait les commerçants.

 Il n’est pas allé de midi à 14 heures pour passer aux aveux après son arrestation, sir Parfait N, « je prenais de l’argent auprès des commerçants au niveau des affaires étrangères. Notre contrat n’avais pas été renouvelé à la mairie et donc je n’avais plus le droit d’être sur le terrain mais c’est la première fois que je le faisais » balbutiera t-il.

Cet ancien Agent municipal de la direction des marchés depuis deux semaines, procède ainsi à des contrôles auprès des commerçants, leur extorquant à coup sûr, de l’argent. Vêtus aux couleurs d’un agent municipal, ses victimes ne se doutaient jamais de rien ; mais ne dit on pas « 90 jours pour le voleur et un seul jour pour le patron » ? Il sera pris la main dans le sac par les vrais agents municipaux de passage sur les lieux, et en bon traqueurs et connaisseur du terrain, comprendront que quelque chose ne tourne pas rond. Leur faux collègue sera appréhendé manu militari  avec la faramineuse recette de 4.000 francs Cfa « recouvrée » auprès de ces infortunés.

Une preuve de plus que les plaintes des commerçants ne sont pas sans fondement et pour séparer le bon grain de l’ivraie, les autorités municipales ont dit prendre la décision de fournir certains documents aux agents régulièrement affectés dans ce type de mission, pour éviter d’éventuelles confusions dans l’exercice de leurs fonctions.

Quant à ce qui a été fait au faux contrôleur, nous en saurons plus les tous prochains jours.

PARTAGER