Accueil Société Etat-civil :Grave pénurie de timbres à Libreville

Etat-civil :Grave pénurie de timbres à Libreville

PARTAGER
C'est dans ce batiment qu'émet la ''Voix de la Cité''/ ©DR

Les Librevillois ne savent plus où mettre la tête, avec la pénurie de timbres municipaux qui sévit dans les six arrondissements de la commune de Libreville. Le constat est le même partout.

« Ici aussi, il n’y a pas de timbres. On prie pour que la situation revienne vite à la normale, car on voit bien le désagrément causé aux usagers. Nous-mêmes nous sommes gênés par cette situation », s’est plaint un agent de la Mairie. Outre le bon déroulement du recensement des agents de la Fonction publique, affecté par l’absence de timbres, pour la légalisation et l’authentification de certains éléments constitutifs du dossier de l’agent public appelé à se faire recenser, il y a aussi les nouveaux bacheliers, dont l’établissement des passeports au niveau du CEDOC se trouve également bloqué faute de pièces d’état-civil légalisés. Les deux prestations constituent, au regard des délais requis pour le bouclage du recensement des agents publics et du calendrier académique 2019-2020,  de faire diligence sur ces démarches administratives.

La rareté des timbres municipaux, dont le dénouement de la situation reste hypothétique, n’est pas pour favoriser lesdites démarches administratives. À ce jour,  les mairies de la capitale ne communiquent pas toujours sur les dispositions prises pour palier au plus pressé.

PARTAGER