Accueil Société Enseignement supérieur : l’Université gabonaise adoube quatre lauréats du concours Cames

Enseignement supérieur : l’Université gabonaise adoube quatre lauréats du concours Cames

PARTAGER
Les quatre Lauréats du Concours Cames arborant leur nouvel habit/ ©pyramidmédiagabon

L’amphithéâtre de l’Ecole normal supérieur de l’enseignement technique (Enset) a servi de cadre à la cérémonie d’adoubement de quatre lauréats du concours au conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), cuvée novembre 2019.Cette cérémonie a été rehaussée par la présence du ministre de l’enseignement supérieur, Chancelier des universités, du ministre d’Etat en charge de l’Intérieur, des familles des lauréats et une bonne brochette des professeurs des universités.

Natacha Murielle M’Bouna, Ruffin Ndjambou professeurs en Sciences juridiques et de gestion, Assoumou Ondo et Giscard Assoumou Ella,  Sciences Economies, et respectivement  enseignants à l’université Omar Bongo, à l’Institut nationale de sciences de gestion  et de l’Institut sous régional multisectoriel de technologie  appliquée (ISTA), tous lauréats du concours d’agrégation du conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (Cames) de novembre de 2019,  ont été présentés officiellement à l’occasion d’une cérémonie d’adoubement le vendredi 23 Janvier 2020.

Les officiels lors de la cérémonie/©pyramidmédiagabon

Premier à ouvrir le bal des discours, Pr Marc Louis Ropivia, Recteur de l’Université Omar Bongo, qui a présenté ses collègues  comme une  « cuvée de l’Excellence ». Aussi, a-t-il profité de l’occasion qui lui a été offerte pour souligner que cette « cérémonie d’adoubement est une consécration ». « Consécration des élèves  que le Maitre a eu à former et à fédérer autour de sa personne, de ses qualités, de ses idéaux pour en faire des véritables disciples dans un idéal d’Ethique  et de professionnalisme, au bénéfice de l’enseignement supérieur et de la recherche en sciences économiques. « Et une consécration du Maitre », a-t-il laissé entendre.

Le Professeur Jean Jacques Ekomie, également directeur du centre de recherche en économie et gestion pour le développement de la faculté des sciences économiques de l’Université Omar Bongo (CIREGED) a salué « le gout du travail et de l’effort de ses de jeunes ». Il en a également profité pour indiquer que « ce qu’il peut être perçu comme une fin d’études doit être au contraire plutôt être perçu comme le début d’un cursus académique ». En mot, ses jeunes collègues devront s’adapter « aux mutations du monde de la recherches », a-t-il fait savoir.

Quant au Pr Charles Mba Owono, président du jury d’agrégation section droit privé, professeur titulaire de droit privé, a présenté la leçon inaugurale du concours Cames,  les différents cursus scolaires, académiques et professionnels des  quatre lauréats ont été présentés par le professeur Hervé Ndoume Essingone, professeur  titulaire en sciences de gestion  et directeur adjoint CIREGED.

Notons que cette cuvée est la sixième du concours Cames présentée par le CIREGED, crée en 2012.

C’est par un cocktail offert par le ministre de tutelle Jean De Dieu Moukagni Iwangou que la cérémonie a pris fin.

PARTAGER