Accueil Société Enseignement supérieur/ USTM: les enseignants en grève d’avertissement de ce matin

Enseignement supérieur/ USTM: les enseignants en grève d’avertissement de ce matin

PARTAGER
USTM, un précédent mouvement de grève/(c)internet.

Le Syndicat National des Enseignants Chercheurs (Snec), de l’Université des Sciences et Techniques de Masuku(USTM), observe depuis ce lundi, une grève d’avertissement de cinq jours, tel que annoncé vendredi dernier, à travers un communiqué parvenu dans certaines rédactions.

C’est au cours d’une assemblée générale tenue le jeudi denier au sein de la dite université que les enseignants membres du Snec-USTM, ont décidé d’entrer en grève. Les raisons évoquées : le non-paiement, jusqu’à à ce jour, des heures supplémentaires des années académiques 2015-2016 et 2016-2017, notamment le reliquat du semestre 2 dans l’ensemble des trois établissements de cette université ; les difficultés de fonctionnement de tous les départements présents au sein de l’USTM, des difficultés relatives à une insuffisance et un approvisionnement tardif du budget de fonctionnement d’après le communiqué signé par Nicaise Manfoumbi Boussougou, président du Snec-USTM.

C’est une grève illimitée qui se profile à l’horizon si les points de revendication inscrits dans leur cahier de charges n’est pas satisfait. Cette dernière qui succède celle de leurs collègues de l’Université Omar Bongo(UOB), qui a pris fin en juillet dernier, montre à suffisance le malaise qui règne dans la maison éducation au Gabon.