Accueil Société Enlèvements des enfants : Minlama Mintogo demande l’ouverture d’une enquête, avec une ‘’mobilisation...

Enlèvements des enfants : Minlama Mintogo demande l’ouverture d’une enquête, avec une ‘’mobilisation des ressources humaines, matérielles et financières’’

PARTAGER
Dieudonné Minlama Mintogo/©DR

Ancien candidat à la dernière élection présidentielle de 2016, non content de la recrudescence des enlèvements des  enfants, Dieudonné Minlama Mintogo demande dans une déclaration parvenue à notre rédaction, au gouvernement de veiller à la sécurité des habitants du Gabon. Aussi, demande-t-il l’ouverture d’une enquête, avec la mobilisation de toutes les ressources humaines, matérielles  et financières ayant pour but de mettre la main sur les commanditaires de ces actes.  Intégralité de la déclaration.

 

Déclaration 

Mesdames et Messieurs

Mes Chers compatriotes,

Depuis quelques jours nous assistons, avec tristesse et désolation, à une vague opération de tentatives et  d’enlèvements  de nos enfants.

Cette situation, non seulement crée un climat généralisé de psychose au sein de la population mais en plus, elle amène celle-ci  à appliquer la justice populaire avec des grands risques de dérapages.

Je condamne avec vigueur et fermeté ces actes tristes,  ignobles et funestes ; des pratiques    étrangères  et inconnues de  nos us et coutumes.

Tout en appelant  les  populations à  rester vigilantes, je demande au gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de nos enfants et celle de tous ceux qui habitent et vivent dans  notre pays.

Je demande, aussi l’ouverture d’une enquête judiciaire  dans l’immédiat, avec la mobilisation de toutes les ressources  humaines,  matérielles et financières nécessaires afin  que tous les exécutants,   les commanditaires et /ou instigateurs de ce vaste opération macabre soient dénichés, traqués et jugés avec la plus grande fermeté.

 

Je vous remercie.

 Libreville le 24 Janvier 2020

Dieudonné MINLAMA MINTOGO

Président d’Ensemble Pour la République

Ancien candidat aux élections présidentielle de 2016

 

 

 

PARTAGER