Accueil Société Elan de solidarité : Les Tsanguettes chez SOS Mwana

Elan de solidarité : Les Tsanguettes chez SOS Mwana

PARTAGER
Photo de famille à l'issue de la cérémonie/©Pyramidmédiagabon

Voilà une fête de noël et du nouvel an qui s’annonce plutôt  bien pour les orphelins de SOS Mwana située au quartier Belle Vue II dans le 3è arrondissement de Libreville. En effet, grâce à l’association des parents d’élèves du groupe Scolaire les Tsanguettes, Ils auront des habits à  porter et de la nourriture à manger durant la célébration de la fête de la nativité.

Cette année, l’association des parents d’élèves du groupe scolaire Tsanguettes, situé dans la commune d’Akanda au nord de Libreville a pensé aux enfants orphelins de SOS Mwana.  C’est donc un noël et une fête de nouvel an qui s’annoncent déjà sur des meilleurs auspices pour ces enfants abandonnés.

Pour cette année, ce grâce à l’élan de générosité des parents d’élèves du groupe scolaire Tsanguettes, ils ont reçu comme dons, des habits, des chaussures, des vivres et des jouets. Des dons rassemblés par chaque parent d’élève,  de cet établissement crée en

1999. « L’association a sollicités les parents qui ont rassemblé des habits, c’est un acte social que nous avons posé. Juste dire qu’être orphelin ou abandonné, n’est pas une fatalité. Ce geste que nous avons posé ce matin, rentre dans le cadre de nos activités. Après SOS Mwana, nous rencontrerons d’autres enfants en pareille situation », a indiqué l’un des responsables de l’association des parents d’élèves, Monbo Mathieu.

Un geste qui n’a pas laissé insensible les responsables de cette maison d’accueil, et les enfants admis dans ce cadre, « nous remercions les élèves du groupe scolaire les Tsanguettes, d’avoir pensé à leurs frères et sœurs ».  « Aux yeux des hommes, ce geste est peu, mais aux yeux de Dieu ce geste est grand », a continué Cornelia, 21ans, admise à SOS Mwana depuis ses 6 premiers mois, aujourd’hui, étudiante dans une école

 

supérieur de la place.

C’est donc animés par « du réconfort, de la chaleur et de l’amour »  que les élèves de cet établissement scolaire privé, par l’entremise de leurs parents  ne sont pas resté insensible aux difficultés rencontrées par cette maison d’accueil. Par ce geste,  chaque Mwana passera des fêtes de noël et de nouvel an dans la joie et le

sourire.

Pour la petite histoire, la maison d’accueil SOS Mwana été créée en 1984 à la mission de Dibwangui dans la province de la Ngounié. Elle a été transférée à Libreville, en raison d’un manque de structure  de formation professionnelle pour les jeunes de 14ans et plus, qui n’avaient jamais appris. Elle fonction grâce aux dons de toute nature. A ce jour, cette maison revendique plusieurs cadres dans la haute administration.

PARTAGER