Eglise Evangélique du Gabon : le Président Ndong Ekouaghe à sans famille

Eglise Evangélique du Gabon : le Président Ndong Ekouaghe à sans famille

223
0
PARTAGER
Jean Jacques Ndong Ekouaghe, lors d'un culte.

Sale temps pour l’Eglise Evangélique du Gabon, le président de cette institution ecclésiastique a été mis aux arrêts depuis le vendredi dernier.

Que s’est-il passé pour qu’on arrive là ? A en croire les informations glanées ça et là, tout serait parti d’un conflit né entre le président de cette institution Jean Jacques Ndong Ekouaghe et dame Henriette Ntsame, membre de la paroisse d’Ondongo. Il susurre que le président de l’Eglise Evangélique du Gabon avait asséné cette chrétienne d’injures. Elle avait donc porté plainte au parquet de Libreville.

Mais c’était sans compter avec l’arrogance et le mépris que pouvait avoir le pasteur Jean Jacques Ndong Ekouaghe, non seulement vis-à-vis des hommes, mais également vis-à-vis de la justice. C’est ainsi que le super président, n’avait pas daigné  répondre à aucune convocation du parquet. Mieux, il aurait passé son temps à vouloir corrompre le conseil de la plaignante. Eu égard à ce comportement malveillant, le parquet a donc décidé de signer un mandat d’emmener.

Il va donc purger une peine de six mois d’emprisonnement, dont trois ferme et trois avec sursis, et versé une somme de cinq millions à dame Henriette Ntsame.

Il faut surtout souligné que Jean Jacques Ndong Ekouaghe n’est pas n’importe qui, il avait arboré la veste de facilitateur pour le dialogue d’Ali Bongo. Tout chose qui pourrait ternir l’image de ces assisses.

Samora Royal

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE