Education /violence dans les établissements : Comment protéger les établissements ?

Education /violence dans les établissements : Comment protéger les établissements ?

183
0
PARTAGER
Les entrées non surveillées, une forme d'insécurité dans les établissements.

Le ministre de la Reforme de l’Etat, Joël  Pono Opape a rencontré  le week-end  écoulé, les syndicats du secteur Education. Cette rencontre était essentiellement axée sur l’insécurité dans les établissements, mais surtout, comment assurer la protection des élèves et des enseignants.

 Suites aux événements liés au cas d’insécurité dans les établissements dont la dernière en  date, le décès d’un élève suite à une agression au complexe Léon Mba, parents et responsables d’établissements sont désormais sur le qui-vive. C’est face à la récurrence de ce phénomène  que le ministre de la Reforme de l’Etat, Joel  Pono Opape a reçu les syndicats de l’Education Nationale(SENA,USEG,OSMOGEN,SYNEG,SYPROFEN,EP), pour trouver des solutions, afin de  renforcer  la sécurité dans les établissements de Libreville.

Les raisons évoquées, il faut le savoir, pour expliquer la montée en force de ce phénomène ont été : le manque de barrière autour des établissements, l’absence d’agents de sécurité et la présence de certaines famille qui résident dans   ces établissements. Le ministre, sur les propositions émises  par les syndicalistes, s’est montré disposer à apporter des reformes dans l’optique de freiner ce phénomène. Pour ce faire, tous les acteurs doivent s’impliquer  en répertoriant tous les manquements  observés dans  chaque établissement afin de concevoir un projet qu’il soumettra au gouvernement.

Emmanuela Makeghele

 

 

 

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE