Accueil Société Edition : les malheurs d’une maison d’édition Qui veut ‘’tuer’’ les ‘’Editions...

Edition : les malheurs d’une maison d’édition Qui veut ‘’tuer’’ les ‘’Editions Ntsame’’

PARTAGER
(c)internet.

La maison d’édition gabonaise qui a pourtant obtenu un quitus des autorités compétentes pour l’usage de sa collection ‘’Excellent’’, connait quelques blocages dans la ventilation de ce produit attrayant, aux dires des spécialistes.

La note signée du directeur général de l’enseignement Scolaire et Normal, Jean Eyene Bekale, le 28 septembre 2017, sensibilisait les chefs de circonscriptions scolaire et les directeurs d’écoles primaires sur les ‘’cahiers de situations cibles’’ de la collection ‘’Excellent’’ qui ont été validés par l’institut pédagogique national (IPN). La même note expliquait aux destinataires que les « cahiers de situation-cibles’’ de la collection ‘’Excellent’’ sont conformes au curricula officiel en vigueur, selon l’approche par les compétences pour l’exercice des activités d’enseignement apprentissage et d’évaluations au curricula officiels en vigueur, selon l’approche par les compétences, pour l’exercice des activités d’enseignement/Apprentissage et d’évaluation en 1ere, 2eme, 3eme, 4eme et 5eme année du cycle primaire en République gabonaise ». Avec ce visa, ‘’Les Editions Ntsame’’ se sont donc mises au travail pour combler un vide préjudiciables à la jeunesse gabonaise.

C’est ainsi que la collection ‘’Excellent’’ a tout mis en œuvre pour mettre à la disposition des élèves les cahiers de situation cibles et les Guide d’intégration validés. 80 points de vente ont été déployés sur toute l’étendue du territoire. Mais, il semble que certaines personnes, au niveau  de l’institut de pédagogique national, ne voient pas cette opération d’un bon œil : «  En sourdine, un haut responsable de l’IPN, pour contrer la collection ‘’ Excellent’’ évoque discrètement qu’une maison d’édition aurait l’exclusivité dans le domaine », indique une source.

Pourtant, poursuit notre interlocuteur, «  depuis 2012, au motif que l’Etat lui doit une lourde dette, cette maison d’édition ne produit plus rien ». De plus, la maison d’édition en question qui a pignon sur rue au Gabon, publie en noir et en blanc, quand la nouvelle collection ‘’Excellent’’, pour des questions d’éveil,  est imprimée en quadrichromie. Mais pour les détracteurs de la collection ‘’Excellent’’, les Edition Ntsame sont une petite  maison d’édition comparativement à celle dont ils se battent pour avoir l’exclusivité du marché. Quid de la promotion et du soutien des entreprises des nationaux ?

Créée par une gabonaise ‘’ Les Editions Ntsame’’ auraient dû être soutenues. Mais il se trouve que certains roulent pour les Edition venues d’ailleurs et qui, en matière de droits d’auteurs (voir encadré), n’obéiraient pas à la réglementation internationale en la matière.

Melchior Ndabeyene

PARTAGER