Accueil Société Médias publics/Groupe Gabon Télévisions Des exécutants à la tête de Gabon...

Médias publics/Groupe Gabon Télévisions Des exécutants à la tête de Gabon 1ère ?

PARTAGER
Sébastien Ntoutoume Bekale, nouveau DG de Gabon 1ère/DR.

C’est le jeudi 30 septembre dernier, suite au conseil des ministres tenu à la Présidence de la République, que la tête de Jean Lié Massala,  directeur général de Gabon 1ère, est tombée, Il a été remplacé par Sébastien Ntoutoume Bekale, un proche collaborateur du chef de l’Etat. Du coup, à la maison Georges Rawiri, beaucoup s’inquiètent déjà quant à la mission dévolue à ce dernier  que certains qualifient d’’’ exécutant ‘’.

Une chose est sure, l’homme connaît parfaitement la maison pour y avoir exercé des années durant le métier de journaliste et présentateur du journal télévisé. Même s’il n’a jamais occupé un poste de responsabilité. Après plusieurs années en détachement, d’abord au ministère de la Défense nationale, en qualité de conseiller en communication du ministre de 2006 à 2009, puis en qualité de directeur général de la presse présidentielle et, enfin, comme conseiller du chef de l’Etat, à la suite de la dissolution de la direction générale de la presse présidentielle. Sébastien Ntoutoume revient à la maison-mère, nommé patron de ladite maison. Il remplace à ce poste Jean Lié Massala, qui n’était plus en odeur de sainteté avec le personnel de ce média public.

En grève, le personnel de Gabon 1ère garde un très mauvais souvenir de Jean Lié Massala  qu’il accuse d’avoir fait intervenir les forces de l’ordre pour gazer et brutaliser le personnel en grève. Le Syprocom avait donc fait du départ de Jean Lié Massala, une exigence.

Parti, Jean Lié Massala a désormais un remplaçant. Sébastien Ntoutoume Bekale, très placide et moins bavard. Beaucoup doutent déjà de la capacité du nouveau DG à mieux gérer la maison. Quelles seront ses relations avec le personnel, ses adjoints ? Quelle ligne va-t-il imprimer à la maison ? Autant de questions que posent certains. D’autant plus que certaines informations indiquent que les rapports avec ses adjoints à la presse présidentielle étaient exécrables.

Maintenant qu’il est patron de Gabon 1ère, sera-t-il un simple exécutant du bord de mer ? Ou, alors, va-t-il améliorer le contenu de ce média public, dont les programmes sont peu appréciés par les téléspectateurs ? Quant à son adjointe, Mireille Dirat, elle revient des médias privés, bien qu’ayant passé près de trois ans à Gabon 24, atterrit à Gabon 1ère directement au sommet.

Sébastien et Mireille seront-ils de simples exécutants ? Comme on dit, « on juge le maçon au pied du mur ».

 

PARTAGER