Dynamique Gabonaise des Femmes célèbre la fête des mères en différé

Dynamique Gabonaise des Femmes célèbre la fête des mères en différé

233
0
PARTAGER
Les membres de Dynamique Gabonaise des Femmes/pyramidmediagabon.

Dans le but de rendre hommage à leur mères, leurs grandes sœurs, pour des raisons de calendrier l’association Dynamique Gabonaise des Femme sa décidé le mardi 6 juin dernier de célébrer la Fête des mères en différé, et par la même occasion, histoire de joindre l’utile à l’agréable, célébrer en même temps leur tontine dénommé Avole, (l’ENTRAIDE).

Elles se sont données massivement rendez-vous au siège de leur président Jean Ping, sis aux charbonnages ce 6 juin, pour célébrer la mère également pour soutenir et encourager les femmes via leur tontine Avole.

A cette occasion, la présidente de l’Association, Mme  Georgette Toussaint a tenu à inciter les femmes à prendre leurs places véritables au sein de notre société : « face aux grands défis du monde et de l’avenir, la femme se doit d’être forte, déterminée et engagée. Elle doit se battre pour trouver et imposer sa place dans la société et cela à tous les niveaux ». Et de poursuivre « ce n’est plus le temps de se sous-estimer et s’apitoyer sur son sort. En d’autres termes, chacune de nous ne doit plus être une simple femme au foyer collé aux seules tâches ménagères. Chacune de nous ne doit plus être une éternelle assistée qui attend tout de son compagnon. Chacune de nous ne doit plus être celle qui manque de tout quand son Mari n’a rien… »

C’est dans cette optique qu’elles ont mis sur pied une tontine, afin de permettre aux femmes de se prendre en charge, pour ne plus dépendre de leurs compagnons. Une solution pour certaines, d’avoir enfin une activité génératrice de revenus.

La présidente d’honneur Mme Pauline Ngnigone a tenu à rappeler aux femmes militantes leur devoir de mères et d’épouses « continuer la résistance afin que demain notre vote soit reconnu. Mais assurer vous également de ne pas négliger vos devoirs de femmes et d’épouses dans vos foyers respectifs. Le combat ne doit pas nous faire oublier notre rôle au sein de nos familles ».

Pour conclure, la président Georgette Toussaint  a recommandé aux adhérentes « … retournons à nos mœurs et coutumes car la culture Gabonaise est riche et variée. Retrouvons notre identité qui a été bafouée et participons de manière active au développement, au progrès et à la modernisation du Gabon, notre pays bien aimé ».

La cérémonie s’est poursuivie avec la remise des cadeaux aux femmes, et de la tontine aux bénéficiaires.

D.N

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE