Accueil Société Dette de la Cnamgs : l’avertissement du Synaps

Dette de la Cnamgs : l’avertissement du Synaps

PARTAGER
(c)DR.

Le couvercle risque de sauter au niveau du secteur de la santé où le syndicat des personnels de santé de Serhge Mickala annonce des actions. Le synaps exhorte le gouvernement à, au plus vite, régler la facture de la Cnamgs dont les prestations ont été suspendues par les médecins, pour faute de payement de la dette.

Le secteur de la santé est-il en passe de connaitre un ralentissement de ses activités ? En tout cas, le Synaps, le syndicat des personnels de santé menace de tout verrouiller, si le gouvernement ne règle au plus vite l’ardoise de la Cnamgs, dont les prestations ont été suspendues par les syndicats des médecins fonctionnaires du Gabon.

Il faut dire que jusque là, le chiffre exact de cette dette de la Cnamgs, vis-à-vis des structures publiques, est toujours inconnu. Mais pour le Synaps, il est inacceptable que les prestations de la Cnamgs soient suspendues, c’est pourquoi ce syndicat a appelé les partenaires médecins, à avoir de la compassion et de la solidarité, au nom de l’intérêt supérieur de la Nation,  afin de mettre fin à cette suspension.

Bien que demandant l’indulgence des acteurs de la santé, pour le Synaps, il n’est nullement question que le gouvernement abandonne la payement de la dette. Pour le Synaps, si le gouvernement ne solde pas ses dettes, il menace d’emboiter le pas, en convoquant une grève «dans les délais raisonnables». «Toutes les organisations syndicales de la santé décideront d’un arrêt des activités dans toutes les structures de l’étendue du territoire national», a averti  le syndicat.

PARTAGER