Délégation provinciale du Woleu-Ntem de la CNSS: Des retraités maltraités

Délégation provinciale du Woleu-Ntem de la CNSS: Des retraités maltraités

177
2
PARTAGER

La direction de la caisse nationale et de sécurité sociale (CNSS) de la province du Woleu-Ntem  ne remet les pensions qu’aux seuls retraités détenteurs de la carte nationale d’identité (CNI).

Les problèmes auxquels sont confrontés les retraités de la province du septentrion sont de plus en plus  inquiétants. Notamment, au moment de percevoir leurs pensions. En effet, il est exigé à ces personnes de troisième âge la carte d’identité nationale pour pouvoir toucher la pension. Ceux qui exhibent des récépissés étant tout simplement éconduits. Une injure !

Et pourtant, depuis belle lurette, nombre de retraités avaient toujours perçu leurs pensions avec des récépissés de la CNI. Pourquoi la donne change-t-elle de façon aussi subite ? Aurait-on découvert un réseau de faussaires, ou quelque chose de ce genre ? Et s’il en était ainsi, la logique aurait voulu qu’une sensibilisation précédât une telle mesure. Surtout quand on sait que la délivrance de la carte nationale d’identité est devenue un luxe au Gabon depuis plusieurs années déjà.

Se disant abusés dans leurs droits, ces retraités ont récemment tenu une assemblée générale dans la ville d’Oyem, au cours de laquelle, ils ont interpelé les autorités administratives et politiques locales pour jeter un regard sur ce problème très sérieux.

Dans leur colère, les retraités ont fait un sit-in devant les services du gouvernorat de province. « Nous sommes venus dans nos différents villages pour percevoir nos pensions. A notre grande surprise, la direction nous fait savoir que seuls ceux qui ont les cartes d’identité nationale peuvent percevoir leur argent. Et nous qui avons les récépissés, on nous chasse presque. De quel droit la direction refuse-t-elle de payer des gens avec des récépissés ? », s’est insurgé, le retraité Michel Ollomo.

Une triste situation qui laisse les pauvres dans la désolation. Beaucoup ayant fait des calculs pour l’utilisation de cet argent. Car ne vivant plus que cette pitance.

Ngnamoro

Facebook Comments

2 COMMENTAIRES

  1. I am glad for commenting to make you be aware of of the beneficial encounter my wife’s princess undergone studying your blog. She discovered some things, including what it is like to have a marvelous helping heart to get certain people really easily understand some tortuous topics. You truly surpassed my expectations. Many thanks for offering these good, trusted, revealing as well as fun tips about this topic to Evelyn.