Accueil Société Décès de Santullo : la fin d’un feuilleton judiciaire avec l’Etat...

Décès de Santullo : la fin d’un feuilleton judiciaire avec l’Etat Gabonais ?

PARTAGER
Guido Santullo, l'homme d'affaire italien décédé ne connaitra pas la fin judiciaire avec l'Etat gabonais/DR.

Malmené au Gabon pour avoir réclamé le paiement des travaux qu’il a entrepris au Gabon, Guido Santullo, a été très actif à l’international pour que justice lui soit rendue. Sa mort peut-elle mettre fin à un feuilleton judiciaire qui a connu bien des rebondissements ?

Lancé dans une bataille judiciaire à rebondissements, l’homme d’affaires italien, Guido Santullo, est décédé hier  27 août dans  son appartement, à l’hôtel Mirasole Internationale, à Gaeta, province de la Latina en Italie. A 82ans, l’homme d’affaires italien était non seulement fatigué par le poids de l’âge, mais aussi par une maladie qui le rongeait.

Il faut dire qu’au Gabon, le nom de cet homme est bien connu pour avoir trainé l’Etat gabonais dans des milieux judiciaires. Propriétaire de la société de BTP Séricom Gabon, l’entreprise de Guido Santullo a réalisé pas mal de travaux en terre gabonaise. On notre entre autres, des routes, les ponts, comme celui sur la Banio et bien d’autres édifices publics.

Avec la réalisation de ces travaux, il réclamait à l’Etat gabonais plusieurs dizaines de milliards de Fcfa. Sa présence au Gabon a donné lieu également  aux arrestations de plusieurs cadres de l’administration et même des ministres, dont-il était proche.

Décidé d’emmener l’Etat gabonais à payer ses factures, il l’a trainé dans plusieurs  instances judiciaires internationales. Il avait juré mettre Ali Bongo  à genoux.

 Guido Santullo décède  sans connaître l’issue de ce contentieux. Sans doute que ses héritiers prendront le relais.

PARTAGER