Accueil Société COVID19 : le gouvernement accélère la prévention

COVID19 : le gouvernement accélère la prévention

PARTAGER
Les débits de boissons fermés jusqu'à nouvel ordre/©DR

Depuis le mercredi 11 mars dernier, où le Gabon a enregistré un cas positif du COVID19, un jeune homme de 27 ans de retour de Bordeaux en France, actuellement hospitalisé à l’hôpital militaire de Libreville, le gouvernement de la République a accéléré les mesures de prévention, notamment sur le plan, avec la fermeture jusqu’à nouvel ordre des universités, des lycées, collègues, écoles primaires et autres crèches.

Des débits de boissons, Snack et autres boites de nuit sont désormais fermés jusqu’à nouvel ordre, du moins tout le temps que le COVID19 sera présent et continuera à sévir. Des mesures qui ont été prises par le gouvernement. Celles-ci, sont venues s’ajouter à l’interdiction aux membres du gouvernement, des députés, des sénateurs et autres personnalités d’aller hors du pays pour une quelconque mission. Il en est de même des rencontres nationale et internationale que devait abriter le Gabon, qui ont été tout simplement reportées.

Il faut dire que cette décision du gouvernement d’accélérer sur les mesures de préventions, fait suite au cas détecté positif au Gabon, depuis le mercredi de la semaine en cours. Il s’agit d’un jeune homme, de retour à Bordeaux en France. Ne présentant pas les symptômes à l’aéroport Léon Mba, où un dispositif de détection a été mis en place, ce n’est que 3jours après qu’il a manifesté ces symptômes. C’est le père du concerné qui a contacté les services  sanitaires appropriés. Autant dire que le malade a contaminé des  proches, qui étaient en contact avec lui, depuis son retour au bercail. Dû,  la mise en place de ces mesures.

Seulement voilà, le fait que les écoles et autres crèches sont déclarés fermées, quid du personnel de santé et des autres secteurs ? Prenant le cas des personnels de santé, combien ira au travail, pendant la période de vacance obligatoire de bambins, dont les parents devraient également y veiller ?

 Vivement que celles-ci sont respectées.

PARTAGER