Accueil Société Mausolée Omar Bongo: qui réglera la facture ?

Mausolée Omar Bongo: qui réglera la facture ?

PARTAGER
Cérémonie d'inauguration du mausolée/©DR.

Depuis deux mois, l’Etat gabonais est sommé de payer à la société Enka une facture d’environ 27 milliards de francs cfa liés aux travaux de construction du mausolée Omar Bongo, et bien d’autres encore. Une nouvelle affaire qui n’est pas pour arranger l’image du pays.

La roublardise, voire l’amateurisme dans le suivi des dossiers et contrats liant l’Etat gabonais aux entreprises et autres investisseurs étrangers est devenue la marque déposée des gouvernements gabonais. En effet, la quasi-totalité des contrats liant l’Etat gabonais aux entreprises a fait l’objet de plaintes devant certaines juridictions.  Les cas des entreprises Sericom, Véolia et Webcor en sont des parfaites illustrations.

Ainsi, depuis septembre 2018, l’entreprise Enka qui avait signé plusieurs contrats avec l’Etat Gabonais pour la construction du Mausolée Omar Bongo, du palais Présidentiel et d’un palais de congrès, a dû déposer une plainte à la Cour d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale. Une plainte qui a conduit à la condamnation du Gabon et au versement  d’une somme de 47 millions de dollars soit environ 27 milliards de FCFA. Un montant que les autorités gabonaises peinent à verser au regard de la situation économique du pays.

ADN

PARTAGER