Accueil Société Conseil gabonais des chargeurs : Liliane Ngari inflexible

Conseil gabonais des chargeurs : Liliane Ngari inflexible

PARTAGER
Liliane Ngari demeure intouchable sur ses décisions/(c)DR.

La question mérite d’être posée, dans la mesure où toutes les voies de recours pour une réintégration des 18 agents abusivement licenciés ont été rejetées  par   Liliane Ngari, Directeur général de la CGC.  

Le conflit qui oppose Liliane Ngari, patronne du Conseil Gabonais des Chargeurs et 18 agents licenciés abusivement n’est pas prêt de connaitre son épilogue. Et pour cause : Liliane Ngari jure et signe que les agents licenciés ne seront pas réintégrés à la CGE, tant qu’elle sera à la tête de cette entreprise publique.  Malgré le rappel à l’ordre de sa hiérarchie, concernant les troubles occasionnés par ces mouvements d’humeurs, cette dernière reste inflexible.

Au regard donc de ce que l’on peut qualifier d’insubordination, une certaine opinion se demande si cette structure appartient encore à l’Etat gabonais ou bien une propriété de Liliane Ngari ? Une interrogation qui mérite d’avoir une réponse appropriée. Surtout que les agents licenciés sont décidés d’employer tous les moyens possibles pour réintégrer leurs postes. Devant l’entêtement du directeur général, une intervention du gouvernement est plus qu’urgente.

 

PARTAGER