Accueil Société Communication: Des proches d’Alain-Claude Bilie-by-Nzé placés à la tête des entreprises publiques...

Communication: Des proches d’Alain-Claude Bilie-by-Nzé placés à la tête des entreprises publiques de communication

PARTAGER
Le siège de Gabon TV à Libreville/(c)internet.

Il ne s’agit pas pour notre rédaction de remettre en cause leurs compétences, ni leur capacité à diriger. Mais il y a un constat : à la veille de l’entrée en vigueur de la redevance audiovisuelle au Gabon, le ministre de la Communication a décidé de déployer ses hommes et femme à Radio Gabon, à Gabon Télévision et à l’Agence Gabonaise de Presse.

Bertrand Ebiaghe Angoué est le nouveau directeur général de Radio Gabon. Il quitte le cabinet du ministre chargé de la Communication où il officiait en qualité de conseiller chargé de la politique audiovisuelle. Ce journaliste expérimenté, qui avait auparavant été directeur des actualités télévisées à la RTG2, va devoir mener les réformes nécessaires au développement de Radio Gabon.

Pour sa part, Roger Mebang-me-Nzé, frère aîné du ministre de la Communication, journaliste formé à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, est nommé au poste de Président du Conseil d’administration (PCA) de l’Agence gabonaise de presse (AGP) où il va succéder à Jacques Sima, passé depuis plus de deux années dans le groupe Véolia. Notre rédaction fait le pari que la redevance audiovisuelle va s’étendre à ce média qui a une version en ligne, et va lui permettre de se relancer. Sinon, le ministre de la Communication n’aurait pas muté Roger Mebang me Nze de Radio Gabon où il exerçait depuis quelques mois en qualité de PCA pour l’AGP.

A Gabon Télévision, en plus d’Arcad Madoungou Mbanangoye qui vient de Kanal 7 et qui va occuper l’un des postes de directeur général adjoint (chargé des Programmes et de la Production), une chargée d’études du ministre de la Communication, Lysiane Néyer, est nommée directeur adjoint du Numérique et des média sociaux. Aujourd’hui, on peut quitter les cabinets ministériels pour aller  »pantoufler » à Gabon Télévision.

Avec la redevance audiovisuelle, les émoluments vont être nettement supérieurs que ceux que peuvent offrir les cabinets ministériels. En tout cas, il ne semble faire aucun doute qu’après Ebiaghe Angoué et Lysiane Néyer, d’autres membres du cabinet d’Alain-Claude Bilie-by-Nzé vont aller rejoindre les équipes en place dans ces structures, pour combler les postes prévus par les organigrammes et restés jusque-là inoccupés. L’euphorie financière prévue dès cette année va contraster avec les années antérieures.

PARTAGER