Accueil Société Coin santé :  la PTME en guerre contre le sida de la mère à...

Coin santé :  la PTME en guerre contre le sida de la mère à l’enfant

PARTAGER
©DR

Comment amoindrir, sinon annuler la contamination du VIH-Sida de la mère à l’enfant ? Cette réflexion a donné lieu à un séminaire durant lequel  des rudiments nécessaires, beaucoup plus axés sur la prévention ont été donnés aux participants.

Le centre hospitalier universitaire de Libreville a abrité cette rencontre du donné et du recevoir le 4 octobre dernier. Il était question au regard des chiffres de la prévention du VIH-Sida, de minimiser davantage les risques de contamination de la mère à l’enfant. En effet, si 5,2% des femmes enceintes sont porteuses de la maladie, « le taux de transmission va de 20%  à 40%, nous voulons réduire ce taux à moins de 30% » dira en substance le Docteur Raïssa Okouyi Ndong le numéro un du (PNLS) programme National de lutte contre le Sida. Les futures mamans ont besoin d’informations fiables et le personnel du PNLS, au sortir de ce séminaire, s’est davantage outillé pour répondre à cette exigence. Ces actions entrent dans le cadre de la  PTME, protection transmission mère et enfant.

Avec le taux de prévalence général estimé à 4,1% et selon  les chiffres officiels, le sida serait en nette baisse au Gabon même si certains disent avoir la preuve du contraire. Mais quoi qu’il en soit, une mère atteinte de cette pandémie peut donner naissance à un enfant sain  et c’est d’ailleurs ce à quoi s’attèle le programme susmentionné, la   condition de bien sûr est de respecter les instructions des spécialistes, tout en s’abstenant de donner son sein au bébé pour ne pas le contaminer après la naissance.

JB

PARTAGER