Centre Médical de Cocobeach: Sur un sentiment d’abandon

Centre Médical de Cocobeach: Sur un sentiment d’abandon

106
0
PARTAGER

Cette structure médicale ne connait plus aujourd’hui n’est plus que l’ombre d’elle-même.

En proie à une mort lente, c’est le moins que l’on puisse dire, le centre médical de Cocobeach ne l’est plus que de nom. Sur place, le médecin chef de cette unité sanitaire est accusé de mauvaise gestion, mais également d’abandon de poste depuis plusieurs mois déjà. « Les consultations se font au téléphone », affirme un usager qui dit avoir été témoin d’une telle pratique. Conséquence : le bilan financier des recettes annuelles de l’année ne serait pas toujours dressé.

Selon le personnel dudit centre, le médecin chef qui est une femme, aurait détourné le budget de fonctionnement de l’année 2016 à des fins personnelles. Les agents disent à cet effet ne pas savoir quelles directions ont prises les dépenses prévisionnelles concentrées sur les fournitures de bureau qui devraient être évalués à 2.463 000 FCFA ; les fournitures informatiques à 783.000 FCFA et la papeterie à 475 000 FCFA. Par ailleurs le personnel se plaint de travailler dans des mauvaises conditions : la salle d’hospitalisation croupit dans une insalubrité à faire peur aux patients, l’eau potable est une denrée rare, les matelas et les lits des malades sont vétustes. Bref, tout laisse à désirer dans ce centre.

De son coté, la gestionnaire dit ne plus s’occuper de quoique ce soit dans le centre depuis un an. Une situation précaire que les habitants de Cocobeach ont du mal à digérer et demandent l’intervention des autorités compétentes afin de ramener ce centre à la norme.

Pour ces derniers, cela ne sert à rien de disposer d’un centre médical dans une ville alors qu’il n’est pas fonctionnel. « Je ne sais pas comment on va faire avec mon neveu malade dans ce centre abandonné. Personne ne le suit, car il ni médecin ni matériel de travail. On ne peut même pas bénéficier des premiers soins », s’insurge le parent d’un malade qui ne sait plus à quel médecin se vouer. Et pourtant Cocobeach n’est distant de Libreville que quelques 80 km environ.

Nalette Beverly  Obono

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE