Accueil Société Centre Hospitalier Universitaire du Gabon: Qui doit s’occuper des nouveaux équipements...

Centre Hospitalier Universitaire du Gabon: Qui doit s’occuper des nouveaux équipements ?

PARTAGER
DR.

La question vaut son pesant d’or, au regard des problèmes que rencontrent les malades dans les différents centres hospitaliers du Gabon. C’est pourquoi, la question de l’entretien des équipements et des bâtiments suscitent des interrogations.  

Pendant des années, les hôpitaux du Gabon, notamment ceux de la capitale ressemblaient à des poubelles. En cause,  le manque d’équipements et d’entretien des bâtiments qui étaient devenus très vétustes. Les populations, pour avoir des meilleurs soins, étaient contraintes d’aller dépenser des centaines de millions dans les cliniques, ou aller à l’étranger pour ceux qui ont suffisamment de moyens financiers. Ces dernières années, notamment, grâce à l’organisation des différents événements sportifs que le pays avait abrités, plusieurs centres hospitaliers ont vu le jour, avec des nouveaux équipements moderne. Malheureusement, depuis que la caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale, connait des problèmes de trésorerie, le mal gabonais a réapparu. Tous les malades assurés cnamgs,  sont rejetés dans ces hôpitaux en cas de retard de paiement de la cnamgs.  Il semble d’ailleurs que certains médecins et infirmiers,  prestataires, et propriétaires  des cliniques, orientent désormais les malades vers ces structures hospitalières privées.   Des faits, bien connus des autorités, mais qui jusqu’à lors demeurent motus et bouche cousue. Raison pour laquelle, la question de l’entretien des équipements au sein des centres hospitaliers de la capitale est d’actualité, dans la mesure où le principal argument des responsables des hôpitaux est justement le manque de moyen financier pour l’entretien des équipements. 

Aux autorités de prendre des mesures idoines, pour permettre aux populations de jouir et de bénéficier des services de ces structures hospitalières publiques.

PARTAGER