Centre de pêche de Bambouchine Les pécheurs confrontés au manque de carburant

Centre de pêche de Bambouchine Les pécheurs confrontés au manque de carburant

115
0
PARTAGER
un centre de pêche du Gabon

L’activité de la pêche au centre de pêche de Bambouchine vient de prendre un coup depuis plusieurs jours, faute de carburant.

C’est une situation pénible pour ces pécheurs, qui ne vivent que de cette seule activité. Le fait que le pouvoir a interdit la vente de l’essence dans des bidons et autres récipients, a une incidence néfaste sur leur activité. Les pirogues de pêches ne sont donc plus opérationnelles depuis lors, au grand désarroi des pécheurs.

« Il faut que les autorités comprennent que nous avons besoin de l’essence pour faire de la pêche et non pas pour aller brûler. Nous interpellons donc les autorités à revoir notre situation, elles doivent nous faciliter l’accès au carburant. On vit de la pêche, on n’est pas des casseurs », rappelle un pêcheur.

Pourtant, le prix du poisson n’a pas changé, malgré la demande qui demeure de plus en plus forte. « La demande du poisson est très forte. En n’ayant pas de carburant, comment pouvons-nous faire face à cette forte demande ? De plus, cette situation constitue pour nous un véritable manque à gagner, au point que nous n’avons plus de quoi subvenir aux besoins de nos familles», regrette le même pêcheur. Les commerçantes évoquent elles aussi, le même manque à gagner.

Toute chose qui amène ces pécheurs à interpeler les autorités pour que la mesure d’interdiction de vente de carburant dans des bidons, qu’ils perçoivent comme une sanction, soit levée. Pour la survie de cette activité.

Nalette Beverly Obono

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE