Accueil Société Averda: Le  personnel en colère 

Averda: Le  personnel en colère 

PARTAGER
Averda/ ©DR.

Les  700 agents de l’entreprise Averda broient du noir  et pourraient, si rien n’est fait, allonger la liste des sans emplois au Gabon.  Et pour cause : la cessation et /ou retard de salaire.

Exaspéré, le personnel d’Averda est passé à la vitesse supérieure, le 02 septembre dernier, en prenant d’assaut les locaux de ladite entreprise. L’objectif visé était d’obtenir des informations, sur les causes réelles de la cessation de service, depuis le 1er aout dernier, conséquence du retard accusé dans le paiement des salaires du mois d’août qui, pourtant, intervient toujours au plus tard, le 28 du mois.

Mais quelle n’aura été leur surprise : aucune porte ne leur sera ouverte et donc pas d’oreille attentive à leur doléance. Ce qui provoquera une montée d’adrénaline dans les rangs des employés.  Pour se faire entendre, ces derniers ont procédé à la séquestration des membres de la direction générale. Le délégué du personnel, Olivier Rengondo affirmera d’ailleurs « la direction générale ne communique pas avec nous. Nous posons des questions à nos responsables qui ne répondent pas. Les dirigeants libanais ont quitté le pays et nous sommes abandonnés à nous-mêmes », s’est-il indigné.

Situation assez inquiétante, ce d’autant plus que des bruits de couloir font état de la disparition, sans mot dire, des responsables d’Averda. La direction générale, quand à elle, n’a pas jugé utile de permettre aux reporters de faire l’équilibre de l’information.

En attendant, le torchon continu de bruler à Averda.

J B

 

PARTAGER