Atteinte aux Libertés syndicales : une plainte contre l’Etat Gabonais

Atteinte aux Libertés syndicales : une plainte contre l’Etat Gabonais

203
0
PARTAGER
DR.

l’ONEP, l’organisation nationale  du Pétrole a saisi, par le truchement d’une plainte, l’organisation internationale du travail OIT. L’organisation gabonaise porte plainte contre le gouvernement pour atteinte aux libertés syndicales.

  Pour atteinte aux libertés syndicales, les plaintes contre l’Etat gabonais n’ont pas fini de pleuvoir. Cette fois, c’est l’organisation nationale du pétrole, qui vient de saisir l’organisation internationale du travail. L’ONEP estime que l’Etat gabonais porte atteintes aux libertés syndicales.

Il faut dire que cette plainte est soutenue par le dossier Maurel & Prom.  L’Onep pense avoir été mise à l’écart dans la procédure de négociation collective initiée en mars 2017, au sein du groupe Français Maurel & Prom, pour mettre fin à une série de grève depuis octobre 2016.

l’ONEP demande à l’OIT de  rappeler à l’ordre le gouvernement gabonais. Et de  dissuader ce dernier dans sa volonté d’exclure l’Onep des négociations collectives. Aussi, l’organisation gabonaise a souhaité l’instauration dans la loi des recours et des sanctions suffisamment dissuasives contre les actes d’ingérences des employeurs et des pouvoirs publics à l’égard des organisations des travailleurs.

Pour l’heure, on retient simplement que c’est en novembre prochain que cette organisation onusienne va se pencher sur ce dossier.

Enzo Noah.

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE