Accueil Société Assemblée nationale : le spectre d’une grève du personnel

Assemblée nationale : le spectre d’une grève du personnel

PARTAGER
DR.

La maison du peuple pourrait connaitre, dans les jours à avenir, une grève de son personnel. Un prévis de grève de 5 jours a été déposé sur la table de travail du secrétaire général de cette institution.

  On annonçait déjà une grève dans cette institution parlementaire, il y a quelques mois. Le même personnel  réclamait déjà le paiement  des primes. Il semble que ce dossier a de nouveau refait surface.

Dans une note en guise de prévis de grève déposée sur la table du secrétaire général de l’Assemblée nationale, le Sypan, entendez par là,  le syndicat des personnels de l’Assemblée nationale, réclame, entre autres, le payement de l’indemnité de session. A en croire ce syndicat, ce la fait 45 jours après la rentrée parlementaire, que cette indemnité n’a toujours pas été payée.

Ce n’est pas tout, le Sypan revendique également le payement de la prime d’astreinte du mois de mars 2018. Non sans rappeler à l’hiérarchie de l’Assemblée nationale des retards devenus récurrents de différentes primes dont le personnel a droit. Des retards, laisse entendre le Sypan, qui ne sont du tout pas de nature à rassurer, surtout au moment où le palais Léon Mba, s’apprête à connaitre une nouvelle législature.

Une situation  qui a poussé ce syndicat de la deuxième chambre du parlement, à donner un délais de cinq jours à l’institution pour palier à cette situation. Passé cet ultimatum, une grève pourrait être enclenchée à l’Assemblée nationale.

Mais cette situation n’émane pas seulement des agents de l’institution. Des sources laissent entendre que les députés et leurs cabinets subiraient  également le même sort.  Wait and see.

PARTAGER