Assemblée générale décisionnelle du Synamag. Un vote perturbé.

Assemblée générale décisionnelle du Synamag. Un vote perturbé.

477
0
PARTAGER
Les magistrats lors de l'AG/ pyramidmediagabon.

L’assemblée générale  décisionnelle de la poursuite de la grève ou pas du Syndicat Nationale des Magistrats du Gabon (SYNAMAG), s’est soldée par un renvoi du vote, due à une mauvaise organisation. Des voies s’élèvent déjà contre le bureau de ce syndicat qui voudrait coûte que coûte suspendre la grève.

Le vote devant décider de l’arrêt ou de la poursuite du mouvement de grève qu’observe le syndicat national des magistrats du Gabon (SYNAMAG), depuis quelques semaines, a été  renvoyé au lundi 12 juin prochain en raison d’une   mauvaise organisation de la séance du vote. Les  syndicalistes présents à cette AG dénoncent une  manipulation du bureau du SYNAMAG, qui voudrait à tout prix suspendre la grève,  malgré que les points inscrits dans le cahier de charges ne sont toujours pas satisfaits. Comme  points de revendications, il y a le paiement de la PIP 2014, la restitution de l’immeuble devant abriter la cour d’appel administrative et le tribunal administrative, pour ne citer que ces quelques points.

A quelques semaines des vacances judiciaires, le bureau a interpelé ces syndicalistes à suspendre la grève car, dit-il, le ministère de tutelle fait des efforts pour une satisfaction totale des points des revendications.

Ces syndicalistes en colère qui voulaient une poursuite de la grève, ont décliné le rendez-vous du 12 juin. Ce bras de fer qui oppose désormais les syndicalistes à leur bureau, ne préfigure pas des lendemains meilleurs.

 

 

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE