Accueil Société Arbre de Noël à la CNSS: La DG mise à l’index

Arbre de Noël à la CNSS: La DG mise à l’index

PARTAGER
Il est pointé du doigt à la DG d'organiser l'arbre de noël dans l'un de ses supposées propriétés privées/©DR.

L’organisation, cette année de l’arbre de Noël, transposée dans la concession privée du directeur général au Cap caravane, dans la commune d’Akanda, alimente les supputations à Batavea, siège de l’institution.

L’organisation de l’arbre de Noël au bénéfice des enfants de son personnel, a été effective à la CNSS, comme d’autres administrations. Un somptueux arbre de Noël à la dimension de l’institution a donc été organisé et a vu la participation de plusieurs centaines de mwanas qui avaient pris rendez-vous comme à l’accoutumé, avec le célébrissime Père Noël.

Seulement, cette fête qui fait souvent le bonheur des parents employés de la CNSS va enregistrer un sérieux couac. Un couac qui va valoir à la patronne de cette entité des critiques acerbes. Ces derniers ont mal apprécié la délocalisation de ladite fête du cadre officiel pour un cadre purement privé.

Il se dit en effet que contrairement aux éditions antérieures organisées soit au siège de la CNSS où dans un lieu public par ses prédécesseurs, Nicole Asselé a décidé que l’édition 2018 se déroule dans une concession privée des Asselé dans les tréfonds d’Angondje village.

Une délocalisation qui suscite des interrogations. Surtout qu’à ce qui apparait, des moyens non négligeables auraient été mis à contribution par la CNSS, pour l’aménagement et le pavoisement du site. Un investissement qui profite aux propriétaires des lieux. D’où la question du choix du site. La question pend sur toutes les lèvres des employés de la CNSS. Nombre de ces agents ne cachent plus leur désapprobation à ce qu’ils qualifient de captation organisée de l’argent public autour de cette cérémonie. « Le directeur général de la CNSS qui met déjà énormément de moyens financiers dans sa quête de popularité par un renfort médiatique plus que soutenu à de nombreux magazines et autres supports qui pompent de l’argent pour la cause, vient de faire la démonstration d’une  dérive autoritaire de très mauvais goût », a lâché un agent.

Fort de la situation, les rapports entre le DG de la CNSS et ses employés vont connaître, une fois de plus, des tumultes qui ne sont pas de nature à garantir  la sérénité dans la maison CNSS.

PARTAGER