Après son éviction à la CNSS : que va faire Lassegué de...

Après son éviction à la CNSS : que va faire Lassegué de la jeune Makaya ?

1369
0
PARTAGER
La Cnss, va t-elle s'occuper des études de la Jeune Makaya, comme l'avait indiqué Lasségué/DR.

Viré à la tête de la caisse nationale de sécurité sociale, le Dr Désiré Lasségué ne pourra plus honorer ses engagements envers la jeune Makaya. A moins qu’il ait laissé ce dossier à son successeur.p

La jeune Makaya, c’est le nom d’une brillante élève inscrite au lycée international Berthe et Jean, situé à Essassa dans le premier arrondissement de la commune de Ntoum. Agée d’environ 12 à 13ans, elle fera son brevet d’étude du premier cycle cette année. C’est le genre d’élève qu’on peut qualifier de génie. Ses moyens par matières, tenez vous bien,  avoisinent les 18 sur 20, voire plus.

A l’occasion donc de la remise des prix à ses meilleurs élèves, le lycée Berthe et Jean avait organisé une cérémonie solennelle, en présence de sa fondatrice Marie Madelheine Mborantsuo et un gotha d’invités de marques, dont Désiré Lassegué. En ce moment là, l’homme était le tout puissant directeur général de la CNSS.

Au cours de cette cérémonie, il avait été invité à remettre un prix à la jeune Makaya, après qu’elle ait  raflé plus de cinq prix. C’est ainsi qu’à la surprise de toute l’assistance, Désiré Lassegué, annonce à la jeune  Makaya,  que ses études jusqu’en terminale, seront payées seront prises en charge par la CNSS.

Une initiative louable, vu que cela permettra aux parents de la jeunes fille de souffler. Seulement, il y a que le Dr Désiré Lasségué vient d’être viré de la CNSS. Du coup, il est fort probable que les études de la jeunes Makaya ne soient plus prises en charge par la CNSS. A moins que le conseil d’administration de la CNSS, ait validé cette décision. Ce qui pourra être un soulagement. Mais si tel n’est pas le cas, Désiré Lassegué pourra être taxé comme ce genre de personnage, qui, nommé par un décret, ne songe jamais de quitter  la tête d’une administration publique, parce que nés au bon endroit et au bon moment, au point de prendre des initiatives sans consulter, au préalable, le conseil d’administration.  Et toc !

Serge Du Palvier

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE