Approvisionnement en eau potable Encore et toujours un calvaire pour les...

Approvisionnement en eau potable Encore et toujours un calvaire pour les populations

96
0
PARTAGER

 Depuis quelques jours, il est de nouveau difficile pour les habitants de Libreville, Owendo et Akanda de s’approvisionner à ce précieux liquide.

 Les années passent, mais se ressemblent avec dame SEEG. Ce, en dépit des changements opérés à sa tête. Depuis quelques temps, les habitants de la capitale du Gabon et ses environs éprouvent une fois de plus, d’énormes difficultés à s’approvisionner en eau potable. Si dans certains quartiers l’eau arrive au compte goûte, entre 2 et 4 heures du matin, dans d’autres, par contre, la denrée devient de plus en plus rare. « Depuis plus de deux semaines, nous n’avons pas de l’eau », déplore Bernadette Koumba, habitante d’Owendo.

Le même calvaire est vécu par le nommé Sanou, résidant à Nzeng-Ayong, dans le 6è arrondissement de Libreville. « Cela fait presqu’un mois que nous n’avons pas d’eau dans ce quartier. C’est dans un puits que nous nous débrouillons pour avoir un peu d’eau, bien que sommes conscients que nous courons des risques de maladies. Mais, avons-nous le choix ? », se demande-t-il.

Quid de SOS Consommateurs ? A pareille circonstance, cette organisation aurait donné de la voix, mais force est de constater son mutisme. Djendjé Mboulou, défenseur des droits des consommateurs, est actuellement sans nouvelle.

Actuellement à Libreville tout comme à Owendo, quand certains consommateurs d’eau courent des kilomètres pour se procurer en eau auprès de leurs proches, d’autres font recours aux puits de fortune. Une situation qui n’est pas sans conséquences. Et pourtant, les dirigeants ‘’illégaux’’ du Gabon parlent  de ‘’l’égalité des chances’’.

Encore une arnaque politique, alors que le peuple broie du noir.

Tar’Engongha

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE