AGP : Bilie Nzé met Fidèle Biteghe au pied du mur

AGP : Bilie Nzé met Fidèle Biteghe au pied du mur

1285
0
PARTAGER
Les agents de l'AGP, veulent les meilleures conditions de vie et travail/DR.

Après la démission du directeur de l’Agence Gabonaise de Presse, c’est désormais Fidèle   Biteghe qui assurera l’intérim. Une lourde responsabilité sans doute qui sera celle d’amener à terme le projet de  licenciement de  certains agents de cette structure.

 C’est désormais Fidèle Biteghe, nouvellement nommé à la tête de l’Agence gabonaise de presse, qui aura la lourde responsabilité de mener à bien les négociations entre la tutelle et les agents grévistes. Ou tout servir pyromane, en prononçant le licenciement de certains des agents ; chose que le directeur démissionnaire, Olivier Moucketou Moucktou, aurait refusé de faire.

Outre le paiement des arriérés de salaire, la vétusté des locaux, l’AGP est devenu un véritable problème pour la santé des travailleurs, nous a-t-on rapporté. Il se dit en effet que le personnel aurait contracté des maladies, en raison de l’humidité très présente dans le bâtiment.

Toujours est-il que l’Agence gabonaise de presse a toujours connu des problèmes de fonctionnement, ce qui explique sans doute que le ministre de tutelle a opté pour le licenciement de certains agents. Seulement, « ce licenciement va couter plus cher, car le gouvernement devrait opter pour un réaménagement de l’agence », a déclaré le délégué du personnel, Eric Ulrich M’badibuck.

Malgré tout, le statut quo demeure toujours à l’AGP.

 

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE