Agence Gabonaise de Presse : huit (8) mois sans salaire

Agence Gabonaise de Presse : huit (8) mois sans salaire

183
0
PARTAGER
Le porte parole des agents de l'AGP/ pyramidmediagabon.

Les Agents de l’Agence Gabonaise de Presse (AGP), ont barricadé depuis ce lundi, l’entrée de l’agence pour réclamer  huit (8) mois d’arriérés de salaires, et le départ sans délais de leur directeur  Olivier Moucketou Moucketou.

Depuis huit mois en effet, certains agents de l’AGP sont aujourd’hui sans salaire. Après un préavis de grève déposé le mois de février dernier, suivie d’une grève suspendue dans l’espoir d’une amélioration de leurs conditions de travail, force est de constater que les choses restent inchangées, et plus encore, leur directeur, ne semble pas bouger pour trouver une solution à cette crise qui mine cette agence.

Les agents brandissant les pancartes devant le siège de l’AGP/ pyramidmediagabon.

Selon Eric Ulrich M’badibuck, le délégué du personnel « non seulement certains agents ont des arriérés de salaires de huit mois, mais en plus les 328 millions qui nous sont dus au trésor sont bloqués. Et lorsque nous tentons d’entrer en possession de cet argent, nous sommes systématiquement tournés au ridicule »    

Pour ces agents, la seule voix pour un retour à la normale est que les huit mois de salaires soit payés intégralement. De même qu’ils exigent le départ immédiat d’Olivier Moucketou Moucketou leur Directeur.

Daisy Ntongono

 

 

 

 

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE