Accueil Société Ecole du Cadastre : Les étudiants à bout de nerf

Ecole du Cadastre : Les étudiants à bout de nerf

PARTAGER
DR.

La colère est montée d’un cran ce matin à l’école du cadastre, située au quartier ‘’Trois Quartiers », dans le premier arrondissement de Libreville. Raison de ce micmac, 18 mois de bourses impayées.

C’est une grève qui fait suite au non respect du préavis de grève d’une semaine que connaît cette grande école. Pourtant, disent les étudiants cette grève aurait pu être évitée, si l’administration prenait en compte les revendications.  «Depuis bientôt 18 mois, nous ne percevons pas nos bourses. Alors, nous disons trop c’est trop! Nous ne repartirons en classe qu’une fois nos revendications seront  prises en compte »,        a dit Rodrigue Eyang, représentant des étudiants. .

Il faut dire que les nombreuses rencontres entre l’administration et même les autorités du ministère, n’ont rien donné. Mieux, les mois d’impayés n’ont fait que s’accumuler.

De plus, ce qui met les étudiants dans en colère, est le fait que beaucoup d’entre eux, sont locataires. Et du fait de ces impayés de bourse, nombre d’entre eux se retrouvent dans l’incapacité à payer leurs loyers. «Nombreux parmi nous sont des locataires, nombreux sont sortis des provinces, nous passons des moments difficiles. Les étudiants que nous sommes vivons dans un contexte de crise, nous subissons également cette crise dite générale. Et on nous demande malgré tout de payer nos inscriptions. Sans bourses, ce n’est pas possible», explique le représentant des étudiants.

PARTAGER